Considération sémantico-cinématographique

Publié le par Q1

Dany Boon a réalisé une comédie, à mon opinion très réussie, intitulée Bienvenue chez les Ch'tis. Ce film a eu le succès que l'on sait, ses répliques et façons de parler entrent dans le vocabulaire du pékin lambda (en tout cas dans le mien, hein), les gens vont le revoir, en parlent...

Et justement, c'est là dessus que porte mon propos du jour.

En effet, j'ai remarqué qu'assez souvent, les gens ne demandent pas "Est-ce que tu as vu Bienvenue chez les Ch'tis ?" mais bien "Est-ce que tu as vu // été voir les Ch'tis ?".
Et ça, ça donne lieu à analyse.

Le titre du film est réduit à son mot le plus porteur de sens. En effet, le sens de "As-tu été voir Bienvenue chez ?" serait bien plus difficile à saisir. Mais ce "As-tu vu les Ch'tis ?" entraîne quelques possibilités sémantiques amusantes.
D'abord, ça implique qu'on a pas besoin de préciser de quel film on parle. Sous-entendu, on a pas d'autres références filmographiques sur les Ch'tis. Bon, faut dire qu'à part Germinal, là comme ça, au débotté, j'ai pas grand chose qui me vient. Et encore, Germinal, c'est pas exactement une chronique de la société contemporaine. Ca a un bon siècle.
Soit, c'est donc LA référence sur les habitants du Nord Pas-de-Calais.
Ceci est renforcé par la tournure de phrase en question. Ce "As-tu vu les Ch'tis ?" sous-entend aussi que si on a vu le film, on a vu la vie des ch'timis en vrai. Ca confère au film un aspect documentaire qu'il n'a pourtant pas forcément. Et puis, ce "As-tu vu les Ch'tis ?", ça sonne aussi un peu comme "As-tu vu le singe, celui dans la cage là-bas ?", un côté voyeur logiquement associé au verbe voir qui se trouve renforcé par le fait qu'on ait ôté l'élément qui permet à coup sûr de confirmer que l'on parle du film, et pas de la population nordiste.

 Alors, amis cinéphiles, gens qui doutez du bien fondé du film, simples curieux : essayez de prononcer le nom du film en entier lorsque vous en parlez. Ca évitera de faire passer les ch'tis pour des phénomènes de foire, même en sous-entendu.


Commenter cet article

Meuble 27/03/2008 22:32

Merci mbfcs2, j'adore ce genre de compliments :D !

mbfcs2 27/03/2008 01:22

Moi je vote et je dis que si Meuble n'est pas ch'ti, j'ai quand même rien compris à ce qu'il a dit.

Meuble 26/03/2008 21:45

Ben moi, j'ai pas été voir les Ch'tits, d'abord parce que si j'y étais allé, j'aurais dit "je suis allé voir les Ch'tits", parce que n'étant pas chtit moi-même, je parle français, et d'autre part, parce que j'aime pas aller au ciné tout seul.Par contre, j'en connais, des ch'tits (surtout une, d'ailleurs), et je comprends rien quand elle parle. Sauf qu'elle parle sans accent particulier. En fait, c'est pas parce qu'elle est ch'tite que je bite que dalle à ce qu'elle dit, c'est juste qu'elle est frapadingue. Et des fois, on pense aux mêmes trucs en même temps. Ca fait peur...Bref, les ch'tits, ben ceux que je connais sont pas méchants, mais ils peuvent faire mal aux tympans.

Val 26/03/2008 21:13

Justement, puisqu'on en parle, mes 2 parents viennent de la région lilloise! ^^ (C'est pas pour ça qu'ils parlent "Ch'ti", remarquez!).Moi ,ce que je trouve chouette dans le succès du film, c'est qu'il revalorise aux yeux du Français moyen ce département du Nord qui n'était pas très bien loti côté a priori!Ce qui est bien aussi, c'est que ce film entre dans les films français à petit budget qui rivalisent avec le nombre d'entrées des grosses productions hollywoodiennes!Et je suis d'accord avec mbfcs2: c'es juste un raccourci de langage de dire qu'on a été voir "les Ch'ti"!

mbfcs2 26/03/2008 02:09

Voilà, toute est affaire de contexte, même si ce qui me fait le plus peur c'est la folie qui s'empare des gens autour de ce film : tout le monde se trouve un lien de parenté nordique, qui s'étend maintenant jusqu'au Limousin, et évidemment tous les gens du Nord sont gentils et parlent de travers.C'est dommage, j'ai bien aimé le film, pas vraiment le buzz autour.Question finale : tu capillotractes assez honteusement, mais est-ce que tu peux vraiment encore capillotracter avec ce qui te reste ?