With karate I'll kick your ass (Tenacious D)

Publié le par Q1

Le karaté, c'est vraiment bien.
Certes, c'est très rigide. Surtout l'école Shotokan, dont les karatekas ont un style très "fier", se tenant bas sur leurs appuis, mais le dos très droit. C'est très beau. Les mouvements en kata et kihon sont tellement rectilignes qu'on dirait d l'architecture bauhaus, des fois.
C'est quoi le kihon ?
Ben imaginez 20 gusses en pyjama dont le veste tient avec une ceinture de couleur vive, bien alignés sur un tatami, qui font tous le même mouvement répété ad libitam.
C'est ça du kihon. Sauf que c'est pas des gusses en pyjama, ce sont des karatékas en karategi. Ouais, comme dit mon prof "le kimono c'est pour aller dormir".
Et c'est pas juste du va-et-vient pour le plaisir de répeter 100 fois un truc tout con, c'est un moyen de peaufiner, de travailler, de perfectionner un mouvement.
Après, on en fait des katas, des enchaînements codifiés.
Nan, c'est pas de la danse. Ca correspond à un combat contre quatre adversaires. D'ailleurs on peut travailler le bunkai, c'est à dire le kata effectué au milieu de 4 karatékas qui efectuenet les attaques et prennent les coups. Ca permet de comprendre c'qu'on fait. Parce que je le reconnais, des fois ça fait un peu bizarre de voir un mec qui enchaîne des mouvements secs dans le vide.

Mais le karaté, depuis quelques décennies, c'est un peu plus que ça. On fait aussi du combat. Avec des gants, des protège-tibias, des protège-pieds. Mais on se fout des raclées. Ca ressemble pas à un combat de boxe, les techniques sont différentes, plus variées.
Mais du point de vue mouvement, c'est la même base. En mouvement constant, prêt à lancer une attaque ou reculer pour en éviter une de l'adversaire, une concentration cruciale (essayez de regarder une seconde ailleurs quand vous avez un type en face qui n'attend que ça pour vous envoyer un pied dans la mâchoire...).

Tout ce topo pour dire que ce soir, après une séance orchestrée par deux champions dont un de France, y'avait de quoi s'accrocher. On a pourtant rien fait de spectaculaire. Mis on a jamais passé plus de 30 secondes immobiles. Et encore, c'était le temps de regarder la démo de l'exercice suivant.
On a pas fait de combat à proprement parler : on a travaillé à deux des mouvements de base. Mais j'ai quand même réussi à faire saigner le pif du mec en face (mon poing est parti en ligne droite, il avait les deux bras tendus vers moi... c'était pas exprès, mais il avançait et j'ai un peu bourriné, j'avoue (c'est pas bien, je dis ç pour vous donner l'idée qu'on a beau pas être en combat, on joue pas mou non plus).
Et du coup je suis liquéfié. Mais qu'est-ce que c'est bon !

Publié dans Capharnaüm (Divers)

Commenter cet article

Q1 08/02/2007 18:50

Hmmm ... Nooon, quamême pas !

Troll 08/02/2007 13:41

Tu vas finir comme moi :)