Dah... daa-dah dah... dah dah daaaah

Publié le par Q1

Au cas où vous ne l'auriez pas reconnu, le titre est le riff d'intro de Eye Of The Tiger.
Ouaip, parce que aujourd'hui j'ai été voir Rocky Balboa.
Mais si, celui qui est le meilleur depuis le premier Rocky, enfin, c'était sur tous les murs du métro !

Bon, trêve de blah blah, moi je l'ai trouvé très bien, ce Rocky.
Le personnage a vieilli, il a perdu sa femme, il est un peu triste mais il garde le sourire pour gérer son restau à Philadelphie où il raconte ses exploits passés aux clients...
Et puis il se prend d'affection pour une nana qu'il a connue gamine, il lui file un coup de main...
Et puis y'a un pronostic sur ordinateur qui dit que Rocky (jeune) aurait pu battre l'actuel champion du monde. Et ça tombe bien, il a pas trop la cote, le mec en question.

Alors on organise un combat.

OK, j'ai résumé 75% du scénario. Mais à voir, c'est beaucoup plus détaillé, c'est pluôt plein d'émotion (faut se laisser aller, c'est sûr, mais une fois "dans" le film, ça marche...), y'a une chiée d'aphorismes bien "winner", du genre "Fighters fight" ou encore "it ain't about how hard you hit, it is about how hard you can get hit and keep moving forward", et puis de façon générale une réplique un peu pince-sans-rire qui détend bien l'atmosphère.
Et le match de boxe à la fin, vous je sais pas, mais moi je trépignais sur mon strapontin.

Autant je suis plus que dubitatif sur le résultat de Rambo 4 (en même temps, vu les 3 premiers...), autant Rocky Balboa se laisse voir avec un certain plaisir.

Commenter cet article