Sommeil et Ironie

Publié le par Q1

Ce samedi matin, je me lève à 7h30.
C'est assez surprenant en soi, vu que comme je dors environ 5h30/nuit en semaine, le samedi et le dimanche sont des journées dont la matinée entière (jusqu'à 13h, en général) est consacrée à rattraper ces foutues heures de sommeil.
Car le Q1 est une vraie marmotte qui, s'il peut survivre avec ces 5h30 de sommeil, en monopolise volontiers pas loin de 10 si en lui en laisse l'occasion.

Et là, ce samedi, je me lève à 7h30. Alors qu'à 23h25 je suis en train de taper ces lignes et que je me connais : si je dors à 1h, ce sera vraiment bien !

Mais pourquoi ? Pourquoi, me demandez-vous, vais-je me lever si tôt en un jour de week-end ?
Eh bien je me lève aux aurores pour accompagner mon père. Mon père, qui va chercher un meuble chez des amis qui nous le donnent. Le meuble en question est un lit double qui va remplacer mon vieux pucier monoplace.

Je vais donc me lever dès potron-minet, m'arracher dans la douleur à ma couette épaisse et mon oreiller moëlleux pour aller prendre possession d'un lit...
C'est pas de la belle ironie, ça ?

Publié dans Reflux d'Ego (Moâ)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article