Ascenseur

Publié le par Q1

Au boulot, y'a un ascenseur. Et comme on est pas dans des locaux immenses, mais néanmoins sur plusieurs étages, il arrive fréquemment que j'aie à en partager la cabine avec mes collègues. Et là se reproduit le perpétuel schéma du regard au plafond, évitant le regard de l'autre, et surtout n'ayant rien à dire.

Y'a bien le type de l'entretien qui aime à causer du temps qu'il fait. Mais je le soupçonne de n'avoir que peu d'autres sujets de conversation.

J'ai bien pensé à entamer un débat sur les vertus des boiseries de l'ascenseur, mais je pense qu'il n'y a pas assez d'amateurs de marqueterie au bureau pour avoir une chance d'aboutir à un débat construit...
Après, on peut se lancer dans la conversation polie, mais ça donne souvent :
"bonjour ! ça va ?
- oui, et vous ?
- ça va, merci.
[blanc, regards qui se perdent sur le plafond ou font mine d'inspecter le numéro de téléphone à appeler en cas d'urgence]"
Et donc, ça tient pas 3 étages.

Je me vois mal demander comment s'est passé son week-end à la secrétaire du boss... Tout simplement parce que ma curiosité naturelle ne va pas jusque là.

Sinon, je peux lâcher une caisse... Au moins, y'aura une forme de communication (regards noirs, main agitée sous le nez, tout ça...).

Y'a aussi le "vous venez souvent par ici ?", mais je connais la réponse : "tous les jours". Déprimant.

Après, si c'est une des (rares) collègues de moins de 30 ans plutôt mignonne, je pourrais tenter la drague au bulldozer, genre : "Tiens, il fait plus lumineux ici... Serait-ce qu'un rayon de soleil est entré dans ce morne ascenseur ?"... Mais c'est d'un ringard fini, et au delà de ça, si ça marchait, j'aurais l'air con et de emmerdes en perspectives... Parce que le cul et le boulot, c'est rigolo au début, mais ça a toutes les chances de finir en gros binz...

Non, vraiment, si quelqu'un connaît un truc intelligent à sortir dans un ascenseur, je suis preneur.

Commenter cet article

deloin 06/12/2006 07:31

Et si tu sortais ta quéquette...?!

Illhundil 06/12/2006 01:51

chuchoter doucement :
"Merde, ou est passée ma mygale ?"

Daph 05/12/2006 21:56

moi je dédramatise en montrant que je suis pas à l'aise, genre un petit rictus avec un regard complice qui dit "ah putain c'est pas évident les ascenceurs hein!!! ah ce silence à la con!!"MAis le problème c'est quand, là où je bosse, je suis au poste de liftier.... hé oui, ça existe. C'est à dire que je ballade des gens en ascenceur. Là, ils sont une quinzaine à me dévisager et à se dire "comme si on pouvait pas prendre l'ascenceur tous seuls" ou "elle est pas capable de nous causer celle là?" , bref, j'ai fini par me décider à faire des efforts et maintenant, je communique principalement avec les enfants, eux ils sont gentils et en plus, ça fait sourire tout le monde :D

Mily 05/12/2006 19:44

"Efke tu baives ?" ?

L'invité mystÚre 05/12/2006 18:42

bizarrement, dans un ascenceur, les gens sont d'une étroitesse d'esprit...