Panne

Publié le par Q1

Bon, j'ai essayé.
Mais j'y arrive pas.
Là de suite, j'ai pas de quoi écrire un article.
Je vois pas de quoi vous causer...
Je pourrais dire du mal de Saw 3, mais ça m'emmerde de dire du mal d'un film quand je pourrais dire du bien d'un autre. Sauf que j'ai pas été au ciné aujourd'hui.

Je pourrais vous décrire mon boulot, mais y'a pas grand' chose à en dire... Ca m'occupe 4h par jour de façon pas trop monotone, ça paie correctement, j'ai des chèques déjeuner... Et après ?

Je pourrais vous parler de moi, du fait que je suis heureux d'être moi ces temps-ci... Mais ça virerait à la mièvrerie et l'autosatisfaction... Pas génial non plus.

Je pourrais écrire une histoire absurde mais drôle, mais je trouve pas de point de départ, pas d'inspiration.

Je pourrais commenter l'actualité, mais je l'ai fait y'a pas longtemps et c'est toujours pareil...

Je pourrais faire la pub des blogs que je lis ou vous expliquer pourquoi je n'en parle pas... Mais ce serait confus.

Je pourrais vous dire du bien de mes amis, de mes amies, vous dire à quel point ce sont des gens formidables, mais ils le savent déjà, et le reste de mon lectorat (ceux qui ne me connaissent qu'à travers ce blog) s'en tamponne.

Je pourrais essayer de vous donner envie d'écouter le dernier album de Motörhead, vous dire qu'il est bien... Mais ce serait d'une subjectivité trop peu critique pour être pris en compte...

Je pourrais exprimer ce que je ressens via le Karaté, essayer d'expliquer pourquoi j'y retourne malgré les blessures... Mais je doute que les personnes qui ne comprennent pas pourquoi je pratique ce sport comprennent soudain...

Je pourrais faire une critique gastronomique de La Fresque, où j'ai déjeuné ce midi, vous dire qu'on y mange bien pour 13€50, que c'est 100 rue Rambuteau... Mais ça prend deux lignes (la preuve)...

Je pourrais pondre un article sur l'apsect visuel des putes de la rue Saint Denis que je croise parfois en descendant ladite rue pour me rendre aux Halles, ces prostituées qui ont le curieux attribut de ressembler à l'image d'Epinal de la tapineuse... Mais ça sombrerait vite dans le glauque...

Je pourrais vous parler de ma basse, de mon ampli, du bruit que je peux faire avec...

Je pourrais vous lister les livres que j'ai lu dernièrement, mais je finirais par disserter sur le traité d'athéologie de Michel Onfray...

Je pourrais vous dire à quel point le conflit Israelo-Palestinien me donne des envie de génocide mondial, faute de pouvoir faire entendre raison à 5 milliards de dingues convaincus de l'existence d'un au-delà et du bien fondé de leur recueil de mythes respectifs...

Ou simplement, je pourrais énumérer toutes les choses qui me passent par la tête et dont je pourrais vous parler. Je vais faire ça, tiens... Et en plus je vais me trouver vaguement original et je me coucherais content de moi.

Commenter cet article

d 30/11/2006 23:09

Tu pourrais p'tête fermer ta gueule.... Non je plaisante, continue comme ça, c'est pour ça qu'on t'aime...

Q1 30/11/2006 19:56

Mic : ça coûte pas plus cher qu'une gratte, ça s'apprnd assez vite (pour les bases), surtout pour un gratteux (prévoir des doigts douloureux au début, tho... les cordes sont bien épaisses).Fred : je te conchie, mais on peut tourner un film dans ce genre, why not ? :D

Belgarion 30/11/2006 14:38

Bah pour tes question Mic, il n'a pas encore appris à en jouer ;-)Cette remarque motivera peut-etre le pingouin pour dire du mal de ses amis, à défaut d'en dire du bien !Mais tu pourrais parler d'un film traitant du déjeuné des putes karateka (il faut se defendre dans ce "metier") dans un p'tit resto en pleins coeur de la bande de Gaza le tout sur une BO de Motorhead.

Mic 30/11/2006 00:43

Parle nous de ta basse et du bruit que tu fais avec... ça coute cher une basse ? Tu joues quoi ? Ca s'apprend vite ?