Bizarrerie lexico-ministérielle

Publié le par Q1

Entendue à l'instant sur BFM TV, Valérie Létard, secrétaire d'Etat à la Solidarité :
"[...]410 000 femmes se disent victimes de violences conjugales, et 46 000 ont porté plainte. On voit donc qu'il y a un
gap entre...[...]"
(non, elle n'a pas fini sa phrase)

Un *gap* ? Depuis quand le mot gap est-il entré dans la langue française, communicants et commerciaux trendys mis à part ?

Certes, c'est un mot qu'il m'est arrivé d'utiliser à l'occasion, mais dans la bouche d'une ministre, ça m'a fait drôle. 

Pour les anglophobes, gap signifie littéralement écart, un mot pas plus snob que ça et qui eut aussi bien fait l'affaire.
A moins que Mme Létard ait été en week-end à London où la voix préenregistrée du tube vous intime à chaque arrêt de "mind the gap", soit "faites gaffe à l'écart entre la marche du métro et le quai pour pas vous y péter une cheville", auquel cas elle aurait un début d'excuse.

Oui, je suis un peu old school, j'attends de nos représentants politiques qu'ils maintiennent un niveau de correction linguistique au-dessus de cleui du pékin moyen. Alors que moi-même je fous des anglicismes et du slang un peu partout sans trop y réfléchir à deux fois. Et je l'assume.

Commenter cet article

mbfcs2 04/10/2008 00:23

T'es sur que c'est pas "cap" ?T'es sur que tu regardais BFM TV ?T'es sur que tu vas bien ?

Q1 05/10/2008 01:29


Sûr, parce que cap n'aurait eu aucun sens.
Ouais, c'était bien sur BFM. De là à dire que je "regardais" BFMTV... C't'un grand mot.
Vi, vi,  je vais très bien, merci :)


Panthère 02/10/2008 21:23

"Mind the fucking step !" comme dédicace.Sinon je suis bien d'accord, qu'est-ce que c'est que ces huluberlus qui mettent des anglicismes à toutes les sauces dans leurs phrases ? C'est peut-être juste pour masquer l'ineptie de ce qu'ils peuvent bien raconter, et faire "plus classe"... je croyais que ça passait avec l'âge, apparemment non ! :D

Q1 02/10/2008 22:07


(Roooh, merde ! ôO J'avais complètement oublié ça :D Bien joué !)