Death Magnetic - Metallica (2/2)

Publié le par Q1

La suite de mes impressions à l'écoute de Death Magnetic, sorti par Gibert Joseph une semaine et demie avant sa date de sortie officielle. [Le début de l'écoute]

7 - The Unforgiven III


Forcément, vu le pedigree de la chanson, on a des attentes. Une intro au piano, renforcé par des cordes et des cuivres... On dirait que le fantôme de Michael Kamen est passé visiter les four horsemen. On continue d'introduire avec une guitare lancinante, et on la distort pour le premier couplet. Tempo lent, voix qui chante... Si ça ne durait pas 7 minutes et quelques, ça pourrait apsser en radio. C'est lent, lancinant, soutenu par des cordes... On avance, et on a vers 5 minutes une montée en intensité qui fait penser qu'on va manger un solo... Et ça ne manque pas, on a une guitare qui pleure et crie, rien de très très très original, mais toujours de bonne facture, et ça se laisse écouter. On retombe sur un couplet+refrain qui fait retomber la tension, et on termine le morceau par une note sourde et distordue. On a pas prononcé le mot "Unforgiven" du morceau.

Une ballade plutôt apaisante, s'écoute sans aucun déplaisir.

8 - Judas Kiss

On ouvre rapidement par un riff roulant un peu trop loadien pour être honnête... Metallica retombe dans ses vieux travers, c'est un peu dommage... Même le solo ne relève pas franchement le morceau. Bof, pas convaincu.
Passons.

*Le* morceau en deça des autres. C'est ballot.

9 - Suicide & Redemption

9:58 d'instrumental... on prend des risques pour relever le niveau, là ! C'est lourd, pas super speedé, entrecoupé d'un break ici à la basse, là à la batterie. Au bout de près de 4 minutes de ce régime, on passe à un riff léger, plus aérien, sur rythmique légère qui s'alourdit un peu, pour terminer en retombant sur une basse ronflante. L'ambiance devient plus sombre... On hache la rythmique avec des saccades saturées, et on envoie un solo sympa. On reprend un air rapide sur une batterie qui roule, on monte d'un cran, et boum on retombe sur un thème récurrent. Un break batterie, Lars fait rouler ses baguettes, un peu classique, mais agréable, et on recrache de la guitare... On boucle sur un riff qui devient de plus en plus haché, saccadé, et on finit en fade-out.

Infiniment moins épique que les instrus précédentes du groupe (qui avaient placé la barre TRES haut), mais pas dégueu pour autant.

10 - My Apocalypse

Allez, on va s'énerver pour la fin. On galope comme il faut, on balance les couplets au gant de boxe, et quand on change de rythme, c'est pour durcir encore le ton. Et pan dans les dents, le solo énervé qui le fait bien. Un break, reprise du solo, et on revient à du chant sur fond de roulement. La batterie tabasse en binaire depuis le début. C'est pas très évolué, mais efficace pour sûr. On termine en bourrinant, cassant le rythme par des coups de massue. Et voilà, c'est fini.

Une bourrinerie qui se laisse écouter, matière à 5 minutes de pogo.

Verdict final :

c'est bon : du thrash sévère, une ballade sympa, du métal pas dégueu du tout...
c'est pas bon : les eighties sont enterrées, et c'est bien dommage...
c'est la vie :  25 ans après, fallait bien que le son évolue. Et c'est quand même très agréable, au final.

Du coup, cet album fait une suite plutôt acceptable au Black Album (quoi, des CDs de Metallica depuis le Black Album ? Non, je ne vois pas...), en revenant vers un son moins mainstream, sans pour autant s'empêcher un morceau un peu plus radio-friendly çà et là. Mais du radio-friendly de 8 minutes est-il encore radio-friendly ?
Je ne vois pas cet album faire l'unanimité, mais pour ce qui est de consoler certains du trou depuis 1991, assurément.

Commenter cet article

Acolyt #1 06/09/2008 12:16

Perso les quelques morceaux que j'ai pu écouter de l'album m'ont pas du tout convaincu. Les titres sont mal construits, les riffs s'enchainent comme s'ils avaient été le fruit d'un tirage façon random, la voix de heifeild est fatiguée, on veut nous faire plaisir avec du vieux riff d'antan mais l'inspiration n'est pas là et le son ne convient pas. Perso venant de n'importe quel autre groupe je dirais "mouais" mais en plus venant du Metallica qui était capable (comme l'indiquait Q1) de te donner des frissons partout c'est très moyen voire bah... pas bon. Nota: les solos sont vraiment tout pourris, Kirk n'as toujours pas laissé tomber sa pédale wah wah qu'il s'est acheté pour le black album, et ben ouais ça ne masque toujours pas son manque d'inspiration depuis 25ans, grosse branlette, pas d'hymne, pas de "oh putain ce mec est un dieu".

mbfcs2 03/09/2008 20:01

Eh bah, on dirait bien que t'es accroc !(non c'était juste pour faire chier)