Everything in its right place

Publié le par Q1

Ca faisait un certain temps que je n'avais plus éprouvé ce sentiment de fébrilité. Ce sentiment d'être exactement où il faut, de savor exactement ce qu'il faut exprimer.

Je parle du sentiment de se retrouver devant une copie vierge, un jour d'examen, lorsqu'à peine les yeux posés sur l'énoncé, les réponses vous viennent. Fusant le plus naturellement des quatre coins de votre encéphale vers votre stylo.

J'adore écrire d'un trait la réponse à une question, commencer à écrire la réponse à la suivante, faire une pause, et regarder d'un air un peu ahuri ma main qui tremble comme si elle avait sa volonté propre. Ma main qui sait exactement ce qu'elle doit faire, mais qui a peur de l'oublier en une seconde, le temps d'un regard hors du cadre blanc de la feuille.

J'adore la sensation du stylo qui gratte le papier à bon escient, dont on sait exactement ce qu'on écrit.
Le ressenti, comme un freinage brusque, passant d'une vitesse de croisière sur autoroute à l'arrêt total lorsque le stylo bondit de la copie au brouillon pour griffonner quelques notes afin de confirmer l'idée en cours d'écriture, avant de repartir avec l'accélération d'un dragster pour reprendre sa vitesse de croisière sur le papier.

Et enfin, une fois la colmposition terminée, de revenir au monde, de relever la tête pour regarder autour de soi, de voir ses camarades courbés sur leur copie alors qu'on a terminé. C'est pas un sentiment de supériorité qu'on a à ce moment-là. Juste le sentiment d'avoir fait ce qu'on avait à faire, de la façon précise dont on devait le faire.

Ca rappelle un peu le ressenti à la fin d'une séance de karaté éprouvante, où l'on a bougé, frappé, paré, heurté, poussé, esquivé... Le grand calme après le déchaînement d'énergie.

Commenter cet article

Mélimélo 11/06/2008 12:49

Du coup tu vas t'ennuyer, sans exam jusqu'à l'année prochaine...Et imagine un peu, à la fin de l'année prochaine. Quand y'en aura plus du tout... Va falloir renoncer pour de bon à l'attrait de la feuille blanche les jours de devoirs... Epreuve difficile ! ^^