Recettes d'après-Karaté

Publié le par Q1

Quand je rentre du karaté, je suis fourbu, j'ai soif, t je n'ai pas envie de me faire à manger. Ni de manger un truc trop lourd.
Fut un temps, je descendais une carafe d'eau et grignotait ce qui me tombait sous la main.
Mais ce temps est révolu !
Grâce à  MinceVite... Non, je plaisante.

Plus sérieusement, j'ai pas grand chose à raconter, alors je vous livre mes recettes de trucs vite-fait-pas-chiant. Ca vut ce que ça vaut, c'est pas de la grande Cuisine.
Mais ça se laisse manger.

Et je n'ai jamais dit que c'était très équilibré.
Et je n'ai jamais dit que je me bâffrais les deux le même soir (même, je confirme que non)

Carottes au Yaourt
Ingrédients :
- Des carottes (4. Pourquoi 4 ? Vous verrez)
- Un yaourt brassé au goût bulgare (j'adore ces petits morceaux de Bulgare dans mon yaourt !)
- Du sel
- Du poivre
- Du cumin, du paprika, ou tout autre épice ou condiment qui vous paraitra approprié.

Matos :
Une cuillère. A défaut, un doigt

Modus Operandi :
    Prenez un yaourt.
    Enlevez son opercule (ouvrez-le, quoi).
    Ajoutez-y du sel, du poivre et tout épice ou condiment qui vous paraît approprié. Herbes de Provence, Cumin, Paprika, Menthe, Basilic... Evitez juste de tout mettre dans le même yaourt.
    Touillez avec la cuillère (ou votre doigt le cas échéant, c'est à dire si vous avez été saisi récemment).
    Trempez une carotte crue, avec sa peau (mais rincée quand même, on est pas des bêtes !), dans le yaourt ainsi agrémenté
    Croquez un bout de carotte au yaourt et répétez l'opération.

nota : Il s'est avéré que non seulement 4 belles carottes forment la quantité suffisante au calage d'un Q1de gabarit normal, mais qu'en plus à moins de 4 il reste trop de yaourt, et à plus de 4, on finit un peu misérablement.


Smoothie à la Banane
Ingrédients :
- Deux bananes. Plus elles sont mûres, mieux c'est. Idéalement, des bananes à la peau toute tachée, moches et peu appétissantes. Oui, c'est une recette écolo à base de récup'.
- Du sucre. En morceaux, en poudre, blanc, roux, on s'en fout. Mais il faut du sucre !
- 12 glaçons. Froids et solides de préférence. Sinon, on appelle ça de l'eau.
- Du Lait. De vache. Ou de chèvre, de gnoutte (la femelle du gnou, cela va de soi), de yak, ou même de rond*.
- Un café. Si vous aimez le café. Sinon, c'est pas la peine, c'est bon sans.

Matos :
- un Blender. Sine qua non. Ou toute autre marque.

Modus Operandi :

- Pelez les banane. Coupez la en morceaux. Enfin, pour être plsu précis, rompez les afin de les faire rentrer dans le blender.
- Détachez vos glaçons de leur bac et mettez les dans le blender.
- Prenez la quantité de sucre désirée et mettez la dans le blender. (Deux cuillères ou quatre morceaux, en gros)
- Ajoutez du lait dans le blender de façon à en recouvrir le contenu. Pas plus haut que le bord. Voire carrément en dessous.
- Si vous voulez tester la version au café, c'est le moment. Faites vous un café, et mettez le dans le blender. Sans sa tasse.
- Mettez le blender en route. Si vous avez oublié de le fermer, vous êtes une buse et votre cuisine est foutue.
- Versez le contenu du blender dans un pot (oui, ça donne environ un litre et quelques de smoothie), et versez vous-en une bonne rasade. Si vous n'avez pas éteint le blender avant de verser son contenu, vous êtes irrécupérable.

nota : cette recette mousse. En clair, le volume avant blending (ou blendage, ou blendation, ou blendpoulé*) est nettement inférieur à celui après l'opération.


* attention, calembour honteux.

Publié dans Capharnaüm (Divers)

Commenter cet article

Val 25/10/2007 11:49

Pas mal, moi, j'ajoute de la moutarde dans ma sauce-au-yaourt-pour-carottes