Cadenas

Publié le par Q1

Au SPECTRE, on ne lésine pas sur la sécurité.
Un système d'armement sophistiqué habilement déguisé en vidéoprojecteur en a d'ailleurs fait les frais. Parce que quand le système en question est hors-service et qu'on appelle l'agent d'une organisation amie pour réparer le matos, et qu'il nous dit qu'il faut embarquer le matos chez les gentils réparateurs... Eh bien on est emmerdés.

Parce que ledit matos, une superbe tourelle fixée au plafond d'une salle, est enchâssé dans une armature en acier, super balaise. Et que ladite armature est verrouillée par un cadenas. Qui lui même est fermé par une combinaison qui m'est inconnue. Là, je me dis qu'avec une balle de gros calibre ou plus prosaïquement un coupe-boulon, on peut faire des miracles. Sauf quand le cadenas et protégé par une partie de l'armature, et qu'il est impossible de le défoncer sans massacrer le fragile système d'armement... Un bijou de technologie irréparable à cause d'un merdier de cadenas de niveau technologique proche de zéro...

Le techie est donc reparti bredouille, et devinez qui a été chargé de retrouver le code ? C'est bibi !
J'ai mis deux jours à trouver qui avait installé ce foutu matos, et cette personne m'a fourni deux possibilités. Pas eu le temps de les tester. Si jamais le code est inexact, je passe à la méthode dure... Et à la scie à métaux, ça va être long et sale !


Et aujourd'hui, alors qu'un agent venait s'entraîner à l'intervention sur toiture mal fixée, je me suis aperçu que le cadenas qui verrouillait l'accès au totit avait été percé et donc inutilisable. Bloqué en position fermée, sans un coupe-boulon à la main, je me suis vu  renvoyer un deuxième agent en deux jours... Ceci avant que le ninja de service décide de passer par un vasistas.

N'empêche que je sais pas qui est le con qui a chignolé ce cadenas, ni comment je vais le détacher, ni où je vais trouver son remplaçant. Et ça m'agace...
Si jamais je revois un cadenas dans les jours qui viennent, je l'explose à la roquette antichar.

La vie d'agent du SPECTRE est parfois pleine de frustrations.

Commenter cet article

Q1 03/10/2007 22:15

Par coupe-boulons, j'entends coupe-boulons.Wikipedia vient de m'apprendre qu'en effet, une pince-monseigneur est une barre de fer avec un arrache clou à un bout et une tête plate à l'autre. Ce qui correspond à l'idée que je me faisais d'un pied de biche, mais le pied de biche est courbe.Bref, la pince-monseigneur n'a de pince que le nom puisque c'est une barre de fer.Et le coupe-boulon est cette pince urpuissante qui défonce n'importe quelle tige de fer autour du cm de diamètre.

GGK 03/10/2007 20:32

par coupe-boulon, tu parles d'une pince monseigneur ?parce que ça c'est l'arme anti-tout par excellence ! (avec la barre à mine et la masse bien évidemment)