Le Velib, c'est pas *que* bien

Publié le par Q1

Velib', c'est vachement bien, tout le monde est d'accord. Sauf qu'à la station à côté de mon boulot, la moitié des vélos ont déraillé, et l'autre moyen n'a carrément plus de chaîne. Non, je ne plaisante pas.

Du coup, en voulant rallier le Mk2 bibliothèque, j'ai pris un vélib une station plus loin.
Il avait l'air plutôt balaise, nickel et tout...

Et il a été plutôt pas mal  jusqu'aux abords de la gare de Lyon. Là, il a déraillé.
Remettre la chaîne d'un vélo, y'a pas plus enfantin. Sauf qu'un velib c'est un vélo, mais blindé à mort. La chaîne est parfaitement inaccessible. Et du coup, c'est un peu la louze pour la remettre.

Après 10 minutes de trifouillage, j'ai fini par y arriver. Je remets le vélo sur ses roues (je l'avais mis à l'envers pour la manip'), et schlang, elle retombe. Je la reremets, réussis à faire en sorte qu'elle tienne (à condition toutefois de rester sur la vitesse 3, la plus dure, et donc inadaptée à toute montée ).

Je fais 500 mètres, et re-schlang, la chaîne se re-barre.
Comme je n'avais pas de montre, je ne savais pas depuis combien de temps je gélèrais, mais il était hors de question que je claque le moindre kopeck suite à un retard dû à un vélo défaillant.

J'appelle donc le service client Velib, j'explique mon cas, me fait localiser, trouve une station, rend le vélo, et ô miracle, je n'ai eu le vélo en ma possession que 28 minutes.
Donc je ne paierai pas de supplément. Et je me laverai les paluches plus tard.

Ceci me permet de mitiger mon enthousiasme premier concernant ces vélos gris (pas gris nacre ou gris perle comme on a pu le lire... ils sont gris, d'un gris *gris*, c'est tout !). Mais je reste quand même plutôt fan, surtout par beau temps (par temps de pluie, ça glisse au moindre virage).

Ironie suprême : le temps que j'ai passé au téléphone à ne pas vouloir payer de supplément m'a au final coûté plus d'un euro d'abonnement téléphonique, et en plus pour rien. Et pire encore, y'avait pas de séance intéressante au ciné, je suis rentré chez moi.

D'un autre côté, ça m'a permis de faire une balade à VTT de 2h avec Mélimélo, sous le soleil, sur mon VTT qui le fait bien... Et ça, ça compense pour la matinée de boulot chiant et le velib moisi :))

Commenter cet article

Mélimélo 21/09/2007 09:31

VTT ;-))Quand tu veux pour remettre ça !! Et plus longtemps, plus loin, avec plus de sable, puisque ma soutenance sera passée ^^