Sziget - Debriefing

Publié le par Q1

La boisson de Sziget :  Pour ne pas dire l'eau dont j'ai descendu une douzaine de camelbacks,  je dirais le biere Arany Aszok comme boisson commune, et la Palinka abricot relevee au miel comme truc trop bon.

La bouffe de Sziget : Le Kurtoskalacs, une pate genre sablee enroulee autour d'un cylindre en bois, pas entiermenet cuite, avec du sucre et un truc pour aromatiser (cannelle, coco...), c'est delirant c'que c'est bon

Le concert de Sziget : Malgre mes deboires, Nine Inch Nails . Si on prend lesdits deboires comme facteur evaluant, Soulfly.

Le truc naze de Sziget : Le concours de t-shirts mouilles qui vire au concours de seins (t-shirts enleves) qui vire au fantasme pseudo-lesbien pour ado frustre. Donne pas plus envie que ca d'acheter leur chocolat, a ces gens...

Le truc cool de Sziget : Le trampoline avec elastiques ou le Karaoke avec grosse sono.

La chanson de Sziget : Heresy, de Nine inch Nails, me trotte dans la tete depuis le concert en question... Sinon, je dirais Let's get the Party started, de Pink

Le plan marketing infaillible de Sziget : commercialiser des autocollants sur lesquels y'aurait ecrit WASTED (dechire, au sens au-dela de bourre), pour les coller sur toutes les loques humaines corisees aux detours des alles du festoche et des transports de Budapest.

Le tourisme off-Sziget : Comme a part les bains Szechenyi j'ai pas visite grand chose et que c'avait quand meme de la gueule... Les bains Szechenyi.

Ce qui m'a le plus manque a Sziget : A part un peu de bon sens qui m'aurait evite de perdre un telephone et un poncho hors de prix, Marie (reponse diplomatique s'il en est, mais neanmoins des plus sinceres).

La  grosse  pluie de Sziget : Palme d'or a l'orage du vendredi soir qui a genere un lac de boue devant la grande scene.

L'ange de Sziget : la preposee aux objets trouves qui m'a rendu mon portefeuille avec tous mes papiers.

La grosse teuf de Sziget : Sous le chapiteau en face de la scene World, a danser sur des tables jusqu'a trois heures du mat'

L'accessoire vestimentaire de Sziget : le bracelet rose indestructible qui a vaillament resiste a une semaine de folie.

L'odeur de Sziget : Ce melange entre relents de chiottes et de graillon, un peu macere dans la boue avec un fond de divers trucs degueus. Sziget, ca sent pas la rose !

Le WC (non-officiel) de fou de Sziget : Sur le bord de l'ile, pres de la scene Hammerworld. Y'a un con pour te pousser dans le dos a ce moment la, tu roules le long d'une pente pentue et tu finis tes besoins dans la flotte polluee du Danube...

Les chaussures de Sziget : ma paire de Doc' qui a vaillament tenu le coup, et qui est presentement couverte de boue.

Le retour de Sziget : Jeudi, 21h, a Roissy.



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bedet' 18/08/2007 21:33

hmmm. c'est bizarre mais j'ai l'impression qu'un de tes souvenirs n'aurait pas été le même il y a quelques temps ...Sinon, j'adore l'idée du stiker WASTED ^^

marie 16/08/2007 19:47

oui il est evident que je parle uniquement du message qui m'est destiné sinon j'affirme ca sent le vomi d'ici..

mbfcs2 16/08/2007 18:43

C'est clair, ça sent le vomi jusqu'ici :D

Thieum 16/08/2007 14:41

Meugon ?Tu parles d'une phrase en particulier là, pas de l'ensemble de la note.En tout cas, ça avait l'air ... sympathique.

marie 16/08/2007 10:53

c meugnon!