Sziget - Jour 4 (Things Falling Apart)

Publié le par Q1

bon, on est le lendemain. Etant rentre du festival a 5h du mat', j'etais pas en etat pour ecrire. Trop comateux.
Or donc, hier Tamas s'est joint a Greg et moi pour aller a Sziget. Nous partimes en debut d'apres-midi sous un ciel menacant. Premiere etape, acheter une cape de pluie au cas ou. Pas de capes a vil prix au magasin de sport local,  on fera sans. C'est sans compter la mousson qui se met soudain a tomber sur le bus qui nous emmene en centre-ville... Du coup, apres un passage au pub en attendant que ca se tasse, on a ecume les surplus militaires a la recherche de manteaux de pluie chics et pas chers... sauf que pas un surplus ouvert. On finit dans un centre commercial, et juste avant de renoncer, on trouve une cape de pluie a 10.000 Forints. Soit 2000 de moins pour la meme cape que dans le premier magasin. Suite a une amusante erreur de calcul, je me figure qu'une vingtaine d'euroballes, c'est pas si pire si ca peut m'eviter de choper une creve. Sauf qu'apres reflexion, ca faisait plutot une quarantaine. Bon, tant pis, si elle ne me sert pas, j'aurais au moins une super cape de pluie pour le futur...

Apres ce petit periple, nous arrivons a Sziget ou nous retrouvons des amis de Greg et Tamas, parmi lesquels Lili, qui a le ;erite de parler francais. C'est pas que je saturais de parler anglais en permanence, mais ca me fait plaisir de pouvoir causer un peu dans ma langue maternelle.
Errant de scene en scene, on jettera une oreille successivement aux Hives de loin, a un groupe roumain de musique locale, a des percussionistes nigerians, et j'en pase. Le tout arrose de binouze. C'est qu'ils sont feroces sur le lever de coude, les bougres ! Tout ca nous mene a 21h15, soit un qurt d'heure du debut du Concert avec un grand C. Nous nous faufilons dans les premiers rangs et attendons le debut.

Nine Inch Nails

Le concert commence, et deja je sens que ca va etre du lourd dans la fosse... Aux premieres notes de "The Beginning of The End" (Ca s'annonce gai, tiens !), la foule remue, et quand Rezor apparait sur scene, on touche au delire. Trent Reznor, c'est Nine Inch Nails. Le fondateur du groupe et seul membre permanent. Le son est equilibre bien comme il faut, la foule bouge bien... C'est bonheur ! Mais comme c'est pas assez, juste apres une chanson que je n'ai pas reconnue, on balance "March of The Pigs". Ceux qui connaissent un tipeu peuvent avoir une idee de l'impact dudit morceau sur une foule e fans en delires, mais ils risquent d'etre un poil en dessous de la realite quand meme. D'un seul coup, on se retrouve a bouger plus ou moins malgre soi avec une ampleur phenomenale, on se pousse les uns les autres, on prend un coup de coude ou de tete a l'arcade sans meme y faire gaffe, on continue... du grand delire.
Le concert se poursuivit a coups de nouveautes melees de classiques, parmi lesquels "Closer", "Gave up", "Only", "The Hand That Feeds", "Heresy", "Terrible Lie", et j'en passe, avant de terminer en beaute sur "Head Like A Hole" suivi de "Hurt". Une heure et demie de folie. Apres, c'est du show a l'americaine, tres calibre, tres programme. Pas de rappels, pas de au revoir... Trent Reznor et sa troupe filent vrs d'autres scenes et d'autres publics. Et c'est la que la galere commence pour moi.

Parce qu'au milieu du concert, j'ai realise que mon sac a dos avait ete ouvert et que son contenu (a part la poche a eau et mon appareil photo, bien enfoui au fond) en avait ete derobe. Du coup, j'ai passe pas mal de temps a scruter le sol a la recherche de mon materiel perdu, qui impliquait notamment mon portefeuille avec passeport, permis de conduire, carte vitale, bref... tous mes papiers, quoi. ma carte de credit, mon telephone... evanouis dans l'air. Or donc je cherche. Et je trouve. Une carte de credit, un portefeuille, un telephone. Allume et en etat de fonctionnement.
Juste apres que le concert soit termine, je passe un coup de fil chez moi, plutot pas panique, du genre "Bon, je viens de me faire piquer et/ou de perdre pas mal de trucs, faudrait faire opposition sur ma carte bancaire, et aller dans mon ordinateur chercher le numero de Greg (forcement perdu dans la foule)..." Je finis de faire le tour du devant de scene, retrouvant le chapeau d'un type qui venait de m'en parler (le veinard !).

De la, je me rends aux objets trouves, au cas ou. Croisant un groupe de francais, je leur demande s'ils ont le numero de l'ambassade, ce qu'ils me donnent au moment ou je recois un SMS avec ledit numero de la part de ma mere. J'appelle l'amnassade, ou un type pas completement aimable me repond qu'il faudra rappeler lundi a 9 heurs pour qu'on m'explique la marche a suivre... Jusqu'ici, les choses sont pas top, mais j'ai encore mon pass pour le festival, mon titre de transport, et une equipe d'assistance a 1600km de la, a savoir popamoman.
J'arrive finalement aux objets trouves, je leur demande s'ils n'auraient pas mon portefeuille. Le gentille demoiselle qui s'en occupe feuillette son cahier apres m'avoir demande mon nom, et la.... Et la, putain de putain, je vois mon nom ecrit en toutes lettres, avec mon prenom, dans son cahier. Les yeux ecarquilles, je pointe un doigt vers le cahier en question, je crie "He, c'est moi !!!", et elle part chercher mon portefeuille. A peine a-t-elle le dos tourne que j'ai les nerfs qui lachent completement. Je me retrouve a sangloter sur le comptoir, je me calme a peine lorsque la demoiselle sort mon passeport, ce vieux bout de papier tout use, de mon portefeuille, le feuillette, faisant passer devant mes yeux MES foutus visas russes, compare la photo, et declare que c'est bien le mien. La, j'ai perdu ce qu'il me restait de controle sur moi-meme, et je me suis retrouve a rire tout seul en chialant comme un veau.
Sur ce, le numero de Greg me parvient enfin, et je parviens a l'appeller et lui donner ma position. je donne le telephone aux objets toruves apres un appel a peu pres maitrise a mon paternel pour l'informer de ce rebondissement sublime, je rends le telephone aux objets trouves avec un message a l'attention de son proprietaire (au cas ou) et je m'assois dans un coin, ma crise de nerfs reprenant de plus belle lorsque, en fouillant dans mon portefeuille j'y retrouve absolument tout a part le pognon en liquide. Meme ma carte de credit (qui vient d'etre annulee) est dedans. L'ironie totale de la situation renforce mon etat de type a moitie dingue en train de pleurer de rire et de soulagement a la fois.

Et lorsque Greg finit par arriver, je le prend dans mes bras en chialant comme un veau. Mais un veau mort de rire, alors. Devant sa mine (et celle des trois autres larrons dont Tamas), je reussis a placer entre deux sanglots un "Attends, je t'explique", puis reprenant mon souffle je parvins a lui faire le topo des evenements de la soiree, dans un compte-rendu hache de crises de rire larmoyant. Finalement, on decide qu'il me faut un verre, et nous voila a descendre une palinka et une binouze chacun. Ca va deja mieux, et apres un passage aux objets trouves pour leur rendre une carte de credit qui trainait encore dans ma poche, on finit par se retrouver errants sous un peu de pluie, avant d'aller ejoindre des amis de Tamas sous une tente,un verre de plus a la main. Sur le coup de 3h30, votre serviteur comateux acco;pagne de Tamas prennent le chemin du retour (sous la pluie), Greg etant parti chez Ditta. Et a 5h30 du mat' apres une douche longue et chaude, j'ai fini par me coucher, achevant cette journee a yoyo emotionnel redoutable.

La conclusion de cette histoire, meme si j'ai bel et bein perdu un telephone et la cape de puluie achetee un prix delirant le jour meme (vous l'aviez oubliee, pas vrai ?), c'est que j'ai le cul borde de grosses, mais alors de tres tres tres grosses nouilles. Vraiment.

Commenter cet article

Khendii 13/08/2007 00:37

Tu as envisagé d'aller allumer un cierge en rentrant ? Non parce que là, dans la catégorie "miracles en tout genre", tu viens de décrocher le gros lot ;)Raah, la prochaine fois, j't'emmène à Las Vegas pour que ta chance nous aide à gagner aux machines à sous !

bedet' 12/08/2007 23:03

Tiens, ca y est, le mot "chérie" passe maintenant ?

Q1 12/08/2007 16:27

Meuble : non, spa la meme, la... c'est pas que ma faute, stuveux...Marie : tjs 21h CDG. t'M ! Gbzx ! :))

marie 12/08/2007 14:56

y a pas idée de se trimballer tt ca ds un sac en plein festoch'!du coup plus de sms tt gentils de sa chérie ce qui n'empêche qu'elle pense fort a toi.. qu'elle compatit et qu'elle vt des nvl au +vite!!tjs 21H cdg?

Meuble 12/08/2007 14:45

Si je comprends bien, "carte bleue" redevient un mot tabou pour toi ;) ?