Tel père, tel fille

Publié le par Q1

Un film qui est annoncé comme une comédie drôle, mais dont tous les gags sont dans la bande-annonce.

Tel Père Telle Fille, c'est l'histoire d'un type un peu marginal qui est resté collé dans son mode de vie de quand il était jeune et que son groupe de rock marchait bien. Du coup, le gars il a pas de logement, il squatte au fil de ses conquêtes amoureuses, il croit qu'il va écrire un livre... Un archétype de looser total, a moitié stone du soir au matin. 

Et là, une de ses ex lui annonce qu'il a une fille de 14 ans. La gamine a été élevée dans un milieu un peu bourge, et la rencontre avec son marginal de père va déclencher sa crise d'adolescence (à la fille, pas au père).
Au final, des personnages super stéréotypés auxquels il est impossible de s'identifier à moins de faire partie des catégories socioprofessionnelles suivantes :

- junkie
- ex-rockeur
- type qui a découvert qu'il avait un môme à 35 ans
- squatteur
etc...

Ca a des bonnes idées, ça a des plans de caméras pas cons, ça a des acteurs bien utilisés, crédibles... Mais l'histoire, ben... on s'en tamponne un peu le coquillard.

A voir en abonnement illimité si y'a rien d'autre ou si vous êtes sûr d'emballer pendant la séance parce que vous êtes tombé sur une demoiselle qui devient folle en entendant Joan Jett. Perso, j'y suis allé tout seul.

Commenter cet article

Meuble 03/08/2007 22:00

Donc selon toi, "junkie" est une catégorie socio-professionnelle ?

Mélimélo 03/08/2007 05:48

Finalement, la solution c'est p'têt de pas regarder les bandes annonces... ^^Et tu dois bien savoir toi, qu'est-ce qu'il y a comme bonnes sorties cinés prévues pour fin septembre / octobre... J'ai hâte d'avoir de nouveau l'occasion de plonger une ou deux heures dans la magie d'un grand écran...