Death Proof

Publié le par Q1

Un film  qui... Oh et puis merde : "Tarantino".

Voilà, ma critique pourrait se résumer à ça : "Tarantino".
Ce mec aime les films des années 70 et du coup, il a fait un film des années 70. Avec un montage pourri exprès, avec des trucs qu'il avait déjà utilisé mais gentiment parsemés partout, des petits détails ou des grosses ficelles, mais tout en faisant un truc quand même nouveau.

Et faire du nouveau avec les dialogues pseudo-anodins de Pulp Fiction, le côté horreur de From Dusk Till Dawn, les bombasses jolies demoiselles de Jackie Brown et les bagnoles de Reservoir Dogs... c'était pas gagné.

D'accord, les dialogues entre nanas tendent à durer un peu... mais en général, quand point une nuance subtilissime d'ennui, une réplique vient effacer ladite nuance, et on se raccroche au film aussi sec.
Et quand arrive Stuntman Mike dans sa voiture...
Eh bien, à ce moment là, accrochez-vous à votre siège, ça dépote.

Death Proof (Boulevard de la Mort : traduction à chier... mais j'avais guère mieux à proposer1), c'est bon ! Très bon, même. C'est "Tarantino".

1: pour la petite histoire, la traduction en Français du titre a été faite via concours sur le web... J'ai participé à ce concours, mais j'ai singulièrement manqué de fantaisie.

Commenter cet article