A bicycleeetteuh...

Publié le par Q1

Des fois, les dimanches, c'est moins la lose que d'habitude.
Pour ceux qui n'auraient pas suivi, d'habitude, le dimanche c'est se lever pour aller bâffrer le midi, glandouiller, dîner, glandouiller, dormir.
Un programme mou, qui donne l'impression de perdre son temps, et qui cependant, par un système de cercle vicieux, suce assez d'énergie pour être incapable de faire autre chose.
Je glande, ça me ramollit, donc je glande encore plus, ça me déprime, ça me ramollit, je glande de plus en plus, etc...

Ce dimanche est une exception.
Hier, j'avais dit à mon père : "Si d'main j'suis réveillé à 9h30 (hahaha), je viens faire du VTT avec vous."
Je ne vouvoie pas mon père, mais il allait faire du VTT avec des amis.

Or ce matin, miracle ou malchance, allez savoir, j'avais l'oeil vaguement ouvert quand mon père est venu frapper à ma porte à 9h30 :
- T'es réveillé ?
- Le pire c'est que ouais...
- Bon ben on y va !
- Donne moi 10 minutes.

Une demi-heure plus tard, les vélos étaient prêts, les amis arrivés, et nous sommes partis nous péter le cul sur les chemin. Rien de sexuel là-dedans, bande de fripons (encore que venant de moi, on peut s'attendre à tout... allez, je vous pardonne pour cette fois), juste que le VTT ça se fait dans des chemins pourris, que donc le vélo il est secoué, et que donc on finit par se pilonner la pointe des fessiers sur la selle, malgré un chic coussin en gel.

Bref, on a fait une belle balade, on a croisé des gens, des oiseux, des chies, des oiseaux, des coquelicots... Plein de jolies choses.
Et on est rentrés pour déjeuner à 13h.
3 heures de VTT quand j'en avais pas fait depuis juillet dernier (et c'était en Irlande sur des chemins pas *trop* défoncés, à un rythme plutôt pépère), ça fait bien du bien.
Enfin, du bien, à condition d'aimer le fait d'avoir mal au popotin, mal aux mains, mal aux coudes, mal aux épaules qui étaient déjà bien entamées par un trimballage de bidons vendredi au turbin, et d'être incapable de se lever sans geindre comme un octogénaire arthritique.

Donc ce dimanche est différent des autres.

Et il s'est renforcé par sa différence quand à table ma mère m'a arraché un cheveu et me le montrant m'a déclaré : "Tiens, t'as un cheveu blanc".
Là, j'ai pris un grand coup là où j'avais pas encore mal : au moral.
M'enfin, en me levant un dimanche matin à 9h30 pour aller faire du vélo, j'aurais déjà dû m'en douter : je vieillis, bordel, je vieillis !

Publié dans Reflux d'Ego (Moâ)

Commenter cet article

Mic 05/06/2007 10:15

Pfff les parisiens comprennent plus l'humour provincial, je vois que ça comme raison !N'hésite pas à modérer, y a pas de souci Quentin, c'est dit en plaisantant donc j'attache pas une importance capitale à mes propos.Bon allez, plus sérieusement, t'inquiète du VTT comme ça j'en ai souvent fait et j'étais rentré bien claqué. Mais honnêtement, la (seule) fois où j'ai fait du vtt à vraiment un autre niveau, dans le Vercors, dans des espèces de chemins blindés d'ornières de 30 cm et où t'as pas une voiture ni même un cm de bitume à des km à la ronde.... wow. Ca serait cool qu'on puisse faire ce genre de choses cet été !

Q1 04/06/2007 23:43

Mic, y'a pas b'soin de se monter l'Izoard à côté de la route, tsé...Suffit d'habiter sur un joli plateau avec des descentes de fadas mal pavées, des chemins défoncés par les tracteurs, des montées de porcs pleines de sable ou de gravier...C'est pas QUE plat ;)Quant à ta suggestion finale, je suggère que tu modères un chouya ton langage avant que je ne me voie forcé de modérer tes messages.Val, entre prendre un vélo pour aller au marché via la route, revêtement lisse et confortable, et prendre un vélo pour aller crpahuter dans le chemins pourris décrits ci-dessus, y'a une légère nuance :D

Val 04/06/2007 20:45

Bravo Quentin!!!Désolée, mais faire du vélo le dimanche matin (pour aller au marché par exemple!!!), j'adore ça depuis longtemps!!!!! C'est pas une question de vieillir, c'est juste de savoir où se trouvent les petits bonheurs quotidiens!!!!Allez, courage pour y retourner la semaine prochaine, les inconvénients que tu évoques auront déjà disparu de moitié!

Mic 04/06/2007 11:41

Du VTT dans des chemins sur du plat... C'est bien du VTT de parisien ça !Fait super longtemps que j'ai pas fait de vélo, et encore moins de manière un peu sportive (de vrai VTT quoi), tu m'as donné envie : nique bien ta daronne !